New York, Paris, Londres, Bruxelles toutes les grandes villes subissent l’invasion des rats et mènent une lutte contre ces rongeurs nuisibles chaque jour à grand coup de campagne de dératisation. Partout où il y a des hommes, il y a des rats. Depuis des siècles, l’homme déplace un nombre incalculable d’espèces comme les rats, le frelon asiatique et bien d’autres. Depuis toujours, les rats se sont adaptés aux modes de vies des hommes pour se nourrir et se reproduire pouvant vivre ainsi dans les campagnes, les zones-urbaines ou centre-ville.

Une prolifération incessante

Reproduction du rat

Le calcul est simple, prenons un couple de rats, au bout de 2 mois, la femelle peut avoir une première portée d’une 10ène de petits. Chaque raton se reproduit à son tour et au bout de 12 mois la population atteint déjà prêt de 1000 individus. En 24 mois un couple de rats aura engendré une descendance de prêt de 40 000 rongeurs. En région Bruxelloise on dénombre environ 2 à 3 rats par habitant. Difficile d’estimer précisément la population de rongeurs dans la capitale Belge mais le nombre de plaintes ne cessent d’augmenter alors que le nombre de plans de dératisation restent au même niveau.

Comment limiter cette reproduction ?

Selon les spécialistes, il n’y a pas que l’élimination des rats qui est importante mais surtout la régulation de la population. Il faut savoir que les rats participent à la destruction de nos déchets au quotidien et que sans eux les égouts, par exemple, seraient complètement saturés.

Une des solutions envisagées par l’union européenne c’est de stériliser les colonies de rats grâce à des produits spécifiques pour éviter de passer par des anticoagulants et raticides puissants et nocif pour l’écologie. Une campagne de stérilisation est en phase de test aux Etats Unis, plus précisément à New York pour en vérifier les effets.

Risque sanitaire

Mais aujourd’hui, la population de rongeurs engendre de l’insalubrité dans les quartiers et des risques sanitaires très importants pour l’homme. Les rats sont connus pour être porteurs de maladies transmissibles comme la tuberculose ou la salmonellose ainsi que de parasites transmissibles aux animaux domestiques principalement comme les puces et tiques.

Autre risque lié à la surpopulation et l’invasion de petits rongeurs, la dégradation des logements, bâtiments que ce soit en ville ou en campagne.

Maladies transmissibles par les rats

Le rat seul n’est pas malade mais transporte sur lui des parasites et véhicule par ses excréments et urine des maladies infectieuses que l’homme peut attraper par simple contact cutané. La plus connue est la peste mais bien d’autres maladies sont transmissibles par les rats. Les animaux domestiques ou bétail sont eux aussi touchés par les maladies vectorielles des rats.

5 maladies les plus connues transmises par les rongeurs comme le rat noir ou brun :

  • la salmonellose
  • la tuberculose
  • la rage
  • la maladie de Weil
  • le typhus

Dégâts occasionnés par la présence de rats

Principe du rongeur, ces dents ne cessent de pousser et lui impose de grignoter continuellement. Véritables couteaux, ils peuvent tout sectionner et rien ne leur résiste (métal, aluminium, bois, plastique). En quelques minutes ils peuvent sectionner des câbles électriques ou boucher des canalisations. Signe distinctif de morsures de rats, des incisions parallèles et régulières sur tous les supports. A la recherche perpétuelle de nourriture et d’eau, les dégâts sur le matériel, le stockage d’alimentation ou même de fondation est considérable.

Autre nuisance occasionnée par les rats au quotidien est l’odeur qui est dégagée par leur urine et leurs excréments. Une odeur omniprésente d’ammoniaque reflète la présence d’une population importante de rongeurs qui est urgent d’éliminer. Evitez eau de javel ou autre détergeant qui ne serviraient qu’à masquer les odeurs mais pas traiter le problème de fond.

Pour y remédier, des solutions de traitement existent pour particuliers et professionnels. Passer par une prestation de dératisation est obligatoire en fonction d’une invasion qu’on ne peut maîtriser.

Dégradation sur votre maison

Les rongeurs se cachent la plupart du temps dans les combles, greniers ou les fondations pour trouver refuge. Ils trouvent un lieu à proximité de nourriture et d’eau pour des vas et viens incessants et dégradent ainsi en continu les logements. En élisant domicile dans une maison, le reste principal est l’incendie en rongeant les différentes gaines électriques qui parcourent une maison. Autre risque important celui de la transmission de maladies par leurs défections sur les surfaces pouvant être en contact avec l’homme.

La fragilisation des fondations peut être avérer à cause des différentes galeries souterraines qu’est capable de creuser le rat pour se trouver son refuge et engendre des fissures importantes et affaissement des édifices. Il est donc important de réaliser des actions de prévention pour se protéger d’une telle invasion.

Risques pour votre entreprise

L’invasion de rats pour une entreprise est un véritable problème principalement par rapport aux stockages des denrées. En perpétuelles recherche de nourriture, ces rongeurs se dirigent très souvent vers les lieux de stockage de nourriture. Rien ne les arrête pour atteindre leur cible. La dégradation occasionnée est sanitaire car en recherchant de la nourriture ils en détériorent beaucoup et répandent leurs maladies vectorielles. Conséquences pour les entreprises, la veille permanente sur le stockage des produits alimentaires avec des contrôles réguliers pour éviter de perdre de la marchandise et de perdre des clients suite à la mauvaise publicité sur la présence de rats et donc d’insalubrité de votre établissement ou commerce. Se faire accompagner par un expert en dératisation est nécessaire pour éviter d’atteindre un niveau de criticité qui sera irrévocable et vous imposera de fermer votre établissement pour désinfection totale.