Fourmi
La fourmi de jardin

Fourmis de jardins – Lasius niger

Physionomie

La fourmi de jardin

  • La fourmi ouvrière mesure de 4 à 5 mm de long.
  • La longueur de la reine est de 15 mm.
  • Sa couleur varie du brun au noir foncé.
  • On constate au niveau de la taille un petit segment dénommè pétiole.
  • Ne possède pas de dard.

Durée de vie et métamorphose éventuelle

  • Celle-ci hiberne sous la terre. La pondaisons se passe vers la fin du printemps. Les larves naissent après une période de 15 à 21 jours.
  • La nourriture des larves se composent des glandes salivaires de la reine jusqu’a l’éclosion des premières ouvrières.
  • Les larves sont prise en charge par les ouvrières qui s’occupe également de l”élaboration du nid et de la recherche de nourriture.
  • L’apparition des mâles fertiles se fait plus tard dans l’année.

Nature de vie

  • Des chemins, bien tracés sont suivis par les fourmis ouvrières qui recherchent de la nourriture.
  • Elle choisissent plutôt des aliments sucrés et riche en protéine.
  • L’accouplement entre le mâle et la reine se fait en vol durant la période estivale, l’accouplement et fatal à celui-ci.
  • Lieu de nidification: sous la terre à l’extèrieur, fréquement sous les revêtements des terrasses exposées au rayons du soleil.
  • On peux identifier par de la terre et du sable la prèsence des nids à proximité des bâtiments.

Risque sanitaires encourus des fourmis de jardins

  • Bactérie pathogène.

 

Alors contacter-nous sans plus attendre au 02/303.86.70 ou via notre formulaire demande de renseignements

Savoir plus sur les fourmis:

La fourmi de feu – Solenopsis spp

La fourmi de feu – Solenopsis spp

Physionomie

La fourmi de feu

  • La longueur de la reine de la fourmi de feu est de 15 mm.
  • La Fourmi ouvrière a une longueur de  3 à 8 mm.
  • La tête et le corps de celle-ci sont de couleur cuivré-brun.
  • La fourmi de type solenopsis dispose d’antennes en deux parties qui sont largement reconnaissables.

Durée de vie et métamorphose éventuelle

  • Après l’accouplement et l’abandon du nid, un endroit pour pondre est recherché par la reine .
  • Dés la fin du printemps elle peut pondre jusqu’a 115 oeufs.
  • Le stade d’éclosion se déroule aprés 1 à 2 semaines, la mutation en nymphe se passe en  8 à 15 jours.
  • La reproduction des mâles a lieu plus tard dans la saison.

Nature de vie

  • La nourriture principale des ouvrières se compose d’insectes oligocétres et d’animaux morts.
  • Du Miel est aussi transporté par les ouvrières. Leurs préférences va aux aliments sucrés et protéinés.
  • L’accouplement entre le mâle et la reine se fait en vol durant la période estivale, l’accouplement et fatal à celui-ci.
  • La hauteur du nid est de 45 cm, celui-ci est formé de matière végétales et naturelles.
  • Pour se défendre, elle peut être agressive et piquer ce qui entraîne la présence de pustules.
  • On les rencontre dans les milieux champêtres et dans les zones urbanisées. Elle peut ravager les cultures et envahir les habitations.

Risque sanitaire encourus

  • Bactérie pathogène

Alors contacter-nous sans plus attendre au 02/303.86.70 ou via notre formulaire demande de renseignements

La Fourmi pharaon – Monomorium pharaonis

Les fourmis pharaons – Monomorium pharaonis

Physionomie

  • Les fourmis pharaons ouvrières ont une longueur de 1.5 à 2 mm et un abdomen de couleur brun-jaune.
  • Le mâle à une longueur de 3 mm et ses ailes sont de couleur noir.
  • La reine mesure de  3.5 mm à 6 mm et ses ailes sont de couleur rouge- foncée.
  • Ses yeux sont noirs au niveau du pétiole, elle possède deux petits segments.

Durée de vie et métamorphose éventuelle

les fourmis pharaons

  • Présence de multiples reines dans la colonie.
  • La reproduction a lieu toute l’année.
  • Durant la période de reproduction dénommée “parade nuptiale”, les adultes volent et on les rencontre peu souvent. Leurs ailes tombent après l’accouplement.

Nature de Vie

  • Elle se déplace régulièrement près des installations de chauffage. Pour se nourrir, on la retrouve souvent à l’intérieur d’aliments riches en protéines.
  • Cycle de reproduction: une nouvelle colonie se crée à partir de nid détruits.
  • La production d’une reine atteint tout au long de sa vie  3500 oeufs.
  • Lieu de nidification: les caves chauffées des immeubles. Elle est fortement présente dans le milieu hospitalier.
  • On dénombre une population de 10000 à 299.000 fourmis par colonie.

Risque sanitaire encourus

  • Bactéries pathogène

 

Alors contacter-nous sans plus attendre au 02/303.86.70 ou via notre formulaire demande de renseignements

La fourmi surponctuée – Hypoponera punctatissima

La fourmi surponctuée -Hypoponera punctatissima

Physionomie

La fourmi surponctuée

  • Sa couleur est brun- rouge.
  • La taille des fourmis ouvrières a une longeur de 2 mm.
  • On constate la présence d’un grand segment au niveau du pétiole.
  • Son abdomen se caractérise par les deux premiers segments qui sont réduits.
  • Elle possède un dard.

Durée de vie et métamorphose éventuelle

  • Son cycle de vie est inconnu.

Nature de vie

  • La fourmi sur-ponctuée ouvrières recherche sa nourriture au hasard sans suivre de chemin précis car elle se nourrit d’insectes vivants. Elle ne se manifeste jamais aux abords extérieurs immédiats.
  • Elles se reproduit toute l’année.
  • Lieu de nidification: fentes et fissures des soubassement des bâtiments.

Fourmis Charpentières – Camponotus pennsylvanicus

Fourmis Charpentières

Physionomie

  • Ouvrières entre 5 à 7mm de longueur
  • Reine de 11 à 13mm de longueur
  • De couleurs noirs en certaine peuvent être rouge

Durée de vie et métamorphose éventuelle

  • Les essaims se découvrent  au début du printemps
  • Chaque colonie peux vivre une durée de vie de 2 à 6 ans maximum

 

Nature de vie

  • Leurs lieux de prédilection sont les bâtiments et habitats
  • Les bois humides ou sec (préférence pour le bois humide)
  • Les planchers ou des canalisations d’eau sont rompues.
  • Intérieur des habitations : Se faufilent en creusant des galeries d’apparence plane dans le bois.
  • Extérieur souvent évident complétement les souches et les troncs des arbres.
  • Leurs visibilité et souvent nocturne se sont des insectes lucifuge qui recherchent leurs nourriture la nuit essentiellement et occasionnellement la journée au début du printemps et l’été.
  • On remarque leurs présences par la sciure de bois humide, des bruits léger à travers les murs.
  • Source alimentaire : Le miellat et leurs nourritures de prédilection, également la sève des plantes les attire fortement, de jus de fruit, nécrophages elles dévorent les reste des cadavres des insectes.
  • A postériori elles ne se nourrissent pas de bois, mais peuvent le rogner.
  • Attractivité pour les substances sucrées et la graisse ainsi que la viande.
  • Ne sont pas des insectes piqueurs.
  • Plus d’infos sur www.insectibois.be

 

Alors n’hésitez plus faite appel aux spécialistes de Coplaclean au 02/303.86.70 ou via notre mail [email protected]

Entreprise dératisation anti-souris et désinfection Bruxelles