rats bruns dans une cour extérieur
Les rats prolifèrent à Bruxelles

Les rats verraient leur nombre décupler dans la capitale belge. En cause, les travaux qui n’en finissent pas à Bruxelles. Le temps, été comme hiver auraient aussi leur rôle à jouer. Mais derrière ces raisons spécifiques, il ne faudrait pas exclure la responsabilité du citoyen.

La capitale Belge est infestée par les rats. Les nombreux travaux en cours à Bruxelles appellent les rats, tandis que l’arrivée de l’hiver les rendrait plus visibles. Selon Coplaclean, la ville souffre de graves problèmes d’insalubrité.

Bruxelles est un dépotoir

La population se voit imposer des taxes, des amendes mais on ne voit plus de poubelles dans la capitale. Depuis les attentats de Bruxelles, les vide-ordures se retrouvent fermés. Les gens ne peuvent donc plus jeter leurs déchets ménagers. Et ces détritus deviennent de véritables appâts pour les rats.

Nul besoin de morceau de fromage pour attirer les rats, toute nourriture fera l’affaire. Avec un système olfactif de 100 à 400 fois plus puissant que l’homme, les rongeurs détectent les moindres odeurs. Et comme moyen de passage, les plus petits trous suffiront. Leur colmatage s’avère donc essentiel. Chassez les rats autant que vous le pouvez, ces rongeurs sont comme le naturel : si les orifices ne sont pas bouchés, ils reviendront au galop. Or les particuliers prennent rarement l’initiative d’appeler un dératiseur. Les rats traînent une réputation bien sale derrière leur queue. Les gens n’en sont pourtant pas responsables il faut comprendre que c’est un problème d’environnement bien plus large que la maison d’un particulier. C’est une culpabilité injustifiée qu’il faudrait chasser pour avancer dans la lutte globale contres ces nuisibles.

Un danger bien réel surtout dans les écoles

Le rat souffre souvent d’une réputation diabolisée dans notre société mais cette image d’impureté et d’infamie reflète une redoutable réalité. Ces rongeurs ne doivent pas être sous-estimés. Une prudence impérative que certains établissements ou collectivités n’appliquent pas.

Le rat est un vecteur de maladies telles que la salmonellose et la tuberculose

Le constant est alarmant car selon notre retour d’expérience sur nos interventions, nous constatons souvent la manière dont sont gérées les écoles et ça nous laisse perplexe. En extrapolant on peut se dire que ce sont quand même nos enfants qui les fréquentent le plus régulièrement. Les écoles manquent cruellement de budget en la matière ou bien qu’elles traitent le problème trop à la légère.

Les risques sont bien présents, l’hygiène et la prévention sont une obligation

Une attention particulière d’autant plus nécessaire que les rats communiquent par un système de galeries. Enfouies sous notre ville, elles peuvent abriter des centaines de rats. Ceux-ci se promènent donc aisément d’un bâtiment à un autre sur des distances considérables. Il leur suffit de suivre les réseaux d’égouttage et les collecteurs qui reprennent les eaux usées de ces égouts. Coplaclean dénonce et déplore un faible budget de la ville de Bruxelles pour réduire l’insalubrité. Les professionnels de l’extermination des nuisibles accusent aussi l’unique campagne annuelle de dératisation organisée par la capitale.

L’engagement des citoyens contre les nuisibles

Mais le discours au département Urbanisme de la Ville diffère. « Bruxelles n’est pas une poubelle insalubre. Les gens se révèlent aussi responsables de son état. Ils négligent les égouts, ne réparent pas leurs tuyaux cassés et laissent traîner leurs déchets. »

Le service de l’urbanisme ajoute que la Ville prend des initiatives pour nettoyer la capitale. Les dératiseurs n’attendent pas bras croisés les plaintes des habitants pour mener des actions d’hygiène et de désinfection.

Des équipes se rendent ainsi tous les mois dans les parcs pour inspecter chaque recoin, à la chasse au rongeur. Des propos nuancés démontrant donc la responsabilité de chacun dans l’état de la capitale.

Les deux camps concordent néanmoins sur un point : aucune augmentation de rats à Bruxelles. Pas d’invasion soudaine, mais tout de même une présence de rats élevée dans la capitale. Bien qu’ils tendent à proliférer en été et en hiver. Une hausse du, non pas à une brusque détérioration de Bruxelles, mais au cycle de gestation des rats. Pas de panique donc, la capitale belge ne croulera pas demain sous le poids des rongeurs.

Face à ce constat dans la capitale belge, Coplaclean, société de dératisation est un acteur engagé dans la lutte anti-nuisibles dans la capitale. Nous vous apportons des solutions d’éradication efficaces que ce soit pour les particuliers que pour les professionnels avec un accompagnement important dans la prévention et les gestes à avoir pour limiter la présence de rats autour de votre lieu de vie.

Comment nous contacter ?

Vous pouvez nous joindre, via le formulaire ci-dessous ou par téléphone au 02/303.86.70

Demandez votre devis gratuit!

    Un de nos consultants visitera vos locaux, évaluera la taille de votre bâtiment, vous rédigera un devis de traitement et vous informera en mettant en évidence les problèmes et points faibles et contenant des recommandations de mesures curatives et préventives.

    Vous pouvez découvrir également d’autre articles sur notre site sur les rats:

    Entreprise professionnelle de dératisation à Charleroi

    Pourquoi faire appel à un spécialiste en dératisation à Charleroi ?

    • La société de dératisation et de désinfection “CoplaClean” couvre la région de Charleroi et toute la Belgique.
    • Avec une utilisation bien étudiée des rodenticides et insecticides, nous respectons l’environnement et nous garantissons aucun effet nocif à la santé.
    • La totalité de nos appâts sont sécurisés et sont verrouillés à l’aide d’une clé.
    • Nos produits sont à 100% sécurisés.
    • Nos techniciens régionaux sont disponibles dans un délai de service de 24h maximum (jours ouvrables)

    Les services de désinfection proposés sur Charleroi

    Les moyens de lutte contre les nuisibles mis à disposition par Coplaclean ?

    • Utilisation de poste d’appâtage rodenticides professionnel (RatBox)
    • Utilisation d’appât non toxique pour la détection et la prévention des nuisibles dans les secteurs pharmaceutiques et industries alimentaires.
    • Un protocole de désinfection sur mesure et d’une politique de proofing (colmatage) aux seins de vos bâtiments.
    • Nos inspections et devis sont gratuits pour les professionnels ainsi que nos consultations approfondies pour les particuliers.
    • Nos services professionnels de dératisation sont toujours en adéquation avec votre secteur d’activité.

     

    Service 24h/24h

    Comment nous contacter ?

    Vous pouvez nous joindre, via notre formulaire de demande de consultation approfondie, par téléphone au 02/303.86.70

     

    Le Rat brun

    RATTUS NORVEGICUS-RATS BRUNS

    Le Rat brun

    Physionomie

     

    • Sa taille est  maximaliser à  40 cm de long, il s’étire, sa queue se veux très courte et peux proportionner en rapport avec le corps et là tête.
    • Son poids maximum peux atteindre de : 350 grammes à 500 grammes.
    • Son Museau très fin curviligne, de minuscules oreilles son corps plus élancé que les autres espèces de rongeurs tels que le rat noir (Rattus rattus).

     

    Mœurs

    • Il vit essentiellement en caste, une caste peut atteindre annuellement 200 petits
    • Il vive dans les égouts, et transporte des maladies et germes infectieux
    • Ils rongent en permanence pour s’aiguiser leurs incisives qui se développent de manière constante.

     

     Durée de vie et métamorphose éventuel

    • Ces portés sont de 7 à 9 petits deux à trois fois sur l’année en fonction du rythme des saisons.
    • Gestation des femelles environs 3 semaines.
    • 3 à 4 mois de la naissance à la maturité sexuel
    • Durée de vie de 2 ans à 3 ans et ½
    • Fréquence cardiaque de  250 battements à 450 battements par minute
    • Possède 42 chromosomes
    • Animale caecotrophe, ingère une parties de ces excréments mouts et vert une seconde fois par son tube digestif, cette ingestion leurs permet de récupérer certains nutriments mais aussi d’ingérer complètement la cellulose.

    Nature de Vie

    • Population très présente dans les égouts des grandes villes des capitales, néanmoins il aura une préférence de creuser des terriers.
    • Les céréales sont sa nourriture préférée.
    • Sa consommation et d’environ 30 g de nourriture par jour et 60 ml d’eau.
    • Son rythme de vie et nocturne essentiellement à la recherche de nourriture

    Ils vie toujours dans une distance de 1 à 5 mètres de son nid

     

    Risque de Maladies et Contamination possible

    • Maladie de weil
    • Salmonélose
    • Hantavirus
    • Léptospirose
    • Tuberculose
    • Problème Cardio-vasculaire

    Alors contacter-nous sans plus attendre au 02/303.86.70 ou via notre formulaire pour une demande de renseignements ou faire appel à nos services de désinfection de rongeur

    souris domestiques
    La souris domestique

    La souris domestique-Mus Musculus

    La souris domestique

     

    Physionomie-Espèces

    Son corps varie de 7 a 9 cm de long.

    • Elles pèsent de 0 à 30 grammes de la naissance à la maturité.
    • Des membres très petits elles sont semblables aux rats
    • Famille des muridés nom vernaculaire « souris »

    Durée de vie et métamorphose éventuel

    • De 5 à 8 portées annuelle, chaque portée  comporte  de  quatre à seize petits
    • De la fécondation à l’accouchement une période de deux à trois semaines est possible.
    • Leurs développement complet jusqu’à la maturité de reproduction peux atteindre 2 a 3 mois
    • Elles sont très prolifiques, un couple et une descendance complète par caste peut atteindre 2000 petits.
    • Une souris vis de 1 à 5 mètre de son nid
    • Un nid de souris peux atteindre une circonférence de 8 mètre de diamètre au-delà, les femelles sont chassée pour construire d’autre nid
    • Reproduction toute l’année et nidicole
    • Maturité sexuelle entre 5 et 6 semaines- 1 mois et ½ pour les males et 35 jours pour les femelles
    • Mode de vie-nocturne
    • Ce rongeur se déplace à l’aide d’ultrasons quelle émets depuis son nid, sauf déficience de leurs gène FOXP2

    Nature de Vie

    • En Europe, elles sont présentes dans les milieux urbains et ruraux
    • Une nourriture essentiellement basée sur le  maïs, blé, orge, et  friande de chocolat
    • Quantité ingérer de 0 à 50 grammes de matière première.

    Risque et maladie

    • Typhus
    • Leptospirose
    • Salmonellose
    • Peste
    • Tularémie

    Alors contacter-nous sans plus attendre au 02/303.86.70 ou via notre formulaire demande de renseignements

     

     

    Le mulot – Apodemus sylvaticus

    Physionomie

    Le mulot

    • Sa tête et son corps mesurent de 80 à 100 mm et sa queue de 70 à 90 mm.
    • Le poids du mâle est de 25gr et celui de la femelle 20gr.
    • Son pelage sur la tête et le dos se composent d’une fourrure de couleur beige à rousse , celle-ci est souvent plus blonde sur les flancs. On les reconnaît à une petite bande jaune sur la poitrine.

     

    Durée de vie et métamorphose éventuel

    • Il vit de deux à trois mois en moyenne, jusqu’à 20 mois dans la nature et de deux à trois quand il est capturé.
    • Il se reproduit de mars à novembre et sa durée de gestation dure quatre semaines. Il acquière son premier pelage en une semaine.
    • Pendant la première partie de sa reproduction ses chances de survie sont amoindries parce que les mâles s’agressent les un , les autres et leur progéniture et alors chassée du nid.

     

    Nature de vie

    • Leur nourriture se compose de graines d’arbres tels que  le sycomore, le frêne, le tilleul, l’hêtre, et le chêne.
    • Il s’approvisionne en insectes et escargots jusqu’à la fin du printemps et au commencement de l’été

     

    Risque sanitaire encourus

    • Zoonoses
    • Maladie de lyme
    • Encéphalite à tiques
    • Porteur du Virus TBE
    • Anaplasmose humaine
    • Ehrlichiose monocytique humaine

     

    Le mulot et la lutte anti souris et anti rats et la desinfection des rongeurs sur bruxelles

    Alors contacter-nous sans plus attendre au 02/303.86.70 ou via notre formulaire demande de renseignements

     

    Le campagnol des champs – Microtus agrestis

    Le campagnol des champs – Microtus agrestis

    Physionomie

    Le campagnol des champs

    • La tête et le corps de ce rongeur mesurent de 8 à 13 cm sans la tête et il pèse entre 14 et 50 g.
    • On reconnaît le campagnol des champs, à son pelage gris brun et son ventre gris pâle.
    • Ses oreilles ont une petite taille, ses yeux sont minuscules et sa queue est très courte.

     Durée de vie et métamorphose éventuelle

    • Sa reproduction a lieu entre mars et octobre.
    • Après une durée de trois semaines, les femelles donnent naissance de quatre à six petits.
    • Leur durée de vie est de deux ans.

    Nature de vie

    • On retrouve le campagnol dans les marais, les prés et les prairies; sa nouriture se compose d’herbes fraiches et de feuilles.
    • Son activité est nocture durant l’été et diurne l’hiver lorsqu’il recherche de la nourriture .

    Risque de Maladies et Contamination possible

    • Maladie de weil
    • Salmonélose
    • Hantavirus
    • Léptospirose
    • Tuberculose
    • Problème Cardio-vasculaire

    Alors contacter-nous sans plus attendre au 02/303.86.70 ou via notre formulaire demande de renseignements

    Le rat noir – Rattus rattus

    Le Rat noir – Rattus rattus

    Lutte contre Le rat noirPhysionomie et espèces

    • La queue plus longue que les membres supérieurs tête et corps
    • Originaire d’Asie tropicale à colonisé l’Europe au huitième siècle
    • Couleurs et pelage variant du noir à la noisette.
    • Plus abondant durant les étés très chauds.
    • Longueur de 15 à 20 cm sa queue atteint 20 cm de long !
    • Un poids qui varie de 150 grammes à 200 grammes selon les nichées
    • Il possède un museau très élancé un grand corps et de minuscules oreilles

    Durée de vie cycle et métamorphose éventuel

    • 5 à 10 petits par portée ; 3 à 6 portées par an.
    • Période de gestation de 3 semaines environ.
    • 12 à 16 semaines de la naissance à la maturité.
    • Animal nocturne-Granivores

    Nature de Vie

    • Le rat noir est un rongeur qui s’installe dans les bâtiments industriel, les ports, les berges et canaux, ils se nourrissent de légumineux essentiellement..
    • Funambule et équilibriste, il vie dans les toits des fermes et porcheries présents en campagne
    • Préférence alimentaire orientés sur les fruits (pommes, cerise, prune, poire, etc…)
    • Consommation journalière de  plus de 20 grammes
    • Destruction des toitures des porcheries des étables des fermes et bâtiments agricole tous confondus.
    • Vit dans des groupes sociaux atteignant 50 à 60 individus

    Risque Sanitaire encourus 

    • Propagateur de la peste bubonique
    • Typhus transmission par la puce du rat
    • Toxoplasmose
    • Trichinoses

    Pour la lutte contre Le rat noir, contacter-nous sans plus attendre au 02/303.86.70 ou via notre formulaire demande de renseignements.

     

     

     

    Le campagnole roussâtre – Chronométries glareolus

    Le campagnole roussâtre – Chronométries glareolus

    Physionomie

    Le campagnole roussâtre

    • Sa tête et son corps mesurent  80 à 120 mm ; sa queue 35 à 60 mm, il pèse de 15 à 40 g.
    • Son pelage et de couleur brun roux.
    • La partie interne de son corps se caractérise par une couleur beige crème.
    • Ses oreilles et ses yeux sont de petite taille, son museau arrondi.

     Durée de vie et métamorphose éventuelle

    • Sa reproduction est de mars à octobre. Après une période de trois semaines, quatre petit voient le jour.
    • Ils acquièrent leurs indépendance après quatre semaines.
    • Leur espérance de vie et de dix-huit mois.

    Nature de vie

    • Leurs biotopes naturels sont les haies, les pâturages et les clairières .
    • Leurs activités sont diurnes et nocturnes.

    Risque de Maladies et Contamination possible

    • Maladie de weil
    • Salmonélose
    • Hantavirus
    • Léptospirose
    • Tuberculose
    • Problème Cardio-vasculaire

    Alors contacter-nous sans plus attendre pour une désinfection de rongeur au 02/303.86.70 ou via notre formulaire demande de renseignements

    Mulot à gorge jaune – Mulot à collier roux – Mulot fauve

    Apodemus flavicollis –Mulot à gorge jaune – Mulot à collier roux – Mulot fauve

    Physionomie

    Mulot à gorge jaune – Mulot à collier roux

    • Etant adulte, – la tête et le corps peuvent atteindre : 95 à 120 mm ; la queue de 75 à 110 mm. Leur poids oscille entre 14 et 45 gr.
    • Leur pelage est brun sur le dos et blanc sur le ventre, ils sont très reconnaissable à leur collier jaune autour du cou.
    • Leurs oreilles sont très grandes, leurs yeux sont très avancés, et leur queue est souvent longue .

    Durée de vie et métamorphose éventuel

    • Il se reproduit de mars à octobre et sa gestation a une durée de  25 à 26 jours.
    • Le sevrage des  jeunes dure 18 jours et leur reproduction se poursuit l’année suivant.
    • Leur durée de vie n’excède pas douze mois.
    • Activité nocturne
    • Autotomie caudale

    Nature de vie

    • Ils peuvent faire des dégâts en détruisant les réserves alimentaires ou en détériorant les réseaux électriques.
    • Leurs lieux de prédilection sont les clairières et les grands espaces verts.
    • Il ya plus de chances d’en rencontrer dans les habitations que les mulots sylvestres (Apodemus sylvaticus).

    Risque sanitaire encourus

    • Zoonoses
    • Maladie de lyme
    • Encéphalite à tiques
    • Porteur du Virus TBE
    • Anaplasmose humaine
    • Ehrlichiose monocytique humaine

    Alors contacter-nous sans plus attendre pour une désinfection de rongeur au 02/303.86.70 ou via notre formulaire demande de renseignements

    Entreprise dératisation anti-souris et désinfection Bruxelles