La Puce du Chat

La Puce du Chat – CTENOCEPHALIDES FELIS

La Puce du Chat – CTENOCEPHALIDES FELIS

Physionomie-Tête

  • Taille respective entre 2 et 2.5 mm ne volent pas.
  • Insectes hématophage
  • Appareils buccale comprenant un labre, deux mandibules, deux maxilles, pourvues d’un long palpe, et un labium, impair muni de deux palpes
  • Le contenu de ces pièces constitue un organe piqueur qui lui donne l’occasion de percer la peau de l’hôte et d’ingurgiter son sang. Des deux côté de la tête on observe un rang de fortes épines noires, délicatement tournées vers l’arrière, c’est la cténidie (peigne) génale (de la joue
  • Corps élancé.
  • Elle possède des pattes très hautes pour bondir très loin.
  • Les puces sont des ectoparasites-insectes ptérygotes holométaboles
  • Insectes lucifuge (craigne la lumière)

 

Physionomie-Thorax

 

  • Composé de trois segments métamères dont chacun inclue une paire de pattes terminées par des griffes. La paire postérieure lui permet de sauter.
  • Le segment thoracique premier porte, à l’arrière de sa partie dorsale une rangée de dents puissantes : le peigne (cténidie) pronotal (le pronotum) dénomme la partie dorsale.

Physionomie-Abdomen

 

Composé d’un ensemble de neuf segments dont uniquement les huit premiers sont allégrement identifiables. Son pourtour est arrondi. Dés côtés des segments on remarquera les orifices respiratoires ou stigmates. En arrière se prélasse, l’abdomen porte l’anus, surmonté du pygidium, et des orifices génitaux mâles ou les femelles équipés de pièces génitales résultant de la transformation des derniers segments. Les sexes sont séparés.

La forme aplatie du corps, les peignes, les nombreuses soies, les griffes des pattes, permettent aux puces de progresser et de s’ancrer efficacement dans le pelage de leurs hôtes.

L’adulte fabrique des excréments (fèces) qui sont en forme de bâtonnets courbes, légèrement cannelés, de couleur rouge foncé (« fientes de puces ») imbibé de sang mal digéré. Ces fientes ou excréments tombent à la proximité des œufs.

 

Durée de vie et métamorphose éventuelle.

 

  • On constate quatre étapes de vie:  (œuf, état larvaire, stade de nymphe et phase adulte).
  • Le cycle complet de développement atteint une période globale de 15 jours à  sept mois.
  • Elle est équipée de sonar naturellement, ce qui lui permet de détecter le mouvement d’un animal, d’un être humain, les bruits d’ordre général et le carbone.
  • Elle à besoin d’autre éléments que le sang humain pour se développer.

 

Nature de vie

 

  • La puce du chat, ne peut déterminer si le sang de ses proies lui convient, elle piquera de façon multiples diverses invités.
  • La puce du chat peut nicher dans le panier du chat.

 

Risque de maladie-Contamination

 

  • Pulicose allergiques risque de prurit
  • Dermite allergiques lésions cutanées de la peau
  • Maladie vectorielle
  • Risque de Zoonoses
  • Peste
  • Choléra

 

Alors contacter-nous sans plus attendre au 02/303.86.70 ou via notre formulaire demande de renseignements

Voir plus